MENU
Recherchez votre formation
  • Accueil >
  • Actualité >
  • COVID 19 : Témoignages de deux apprenantes du site d'Ollioules : l'une volontaire sur le terrain, l'autre confinée avec ses enfants...
  • Imprimer
Revenir aux Actualités

COVID 19 : Témoignages de deux apprenantes du site d'Ollioules : l'une volontaire sur le terrain, l'autre confinée avec ses enfants...

06/05/2020

COVID 19 : Témoignages de deux apprenantes du site d'Ollioules : l'une volontaire sur le terrain, l'autre confinée avec ses enfants...

Véronique élève en formation de Moniteur-Educateur volontaire sur le terrain et Estelle, étudiante en soins infirmiers de troisième année confinée à l'institut de formation d'Ollioules.

Témoignage de Véronique, élève Moniteur Éducateur de deuxième année.

Image 2 témoignage véronique

Suite à l’appel au volontariat de l’institut auprès des apprenants pour renforcer les équipes des structures sociales durant la période de confinement due au COVIS-19, j’ai souhaité soutenir les équipes éducatives du Foyer d’Accueil Médicalisé pour adultes handicapés à Bandol.

Je ne pouvais pas attendre d'avoir mon diplôme, pour accompagner ces personnes dans leur quotidien si bouleversé par ce coronavirus. 

En ce confinement où les résidents et les familles sont privées de leurs visites et où le lien n’est que numérique, j’ai proposé d'apporter mes connaissances complémentaires à la structure FAM de Bandol en animant des séances de médiation animale avec mes chiens.

Ces séances ont permis de répondre au besoin affectif des résidents d’entretenir les facultés cognitives, la motricité et  les échanges.

 

Cette expérience a été riche en échanges et en souvenirs, pour moi-même, les résidents mais aussi pour leurs familles de part les photos et leurs témoignages.

Voilà je voulais témoigner de mon investissement professionnel et personnel durant cette crise sanitaire qui a stoppé net ma formation de Moniteur-Educateur mais qui a apporté aussi un peu de soleil et de bonne humeur à cette période anxiogène.

Mon parcours : pourquoi avoir choisi la médiation animale ?

J’ai eu un parcours professionnel très atypique, due à une vie familiale exceptionnelle (découverte de nombreux pays, cultures.). J’ai beaucoup voyagé, et ce depuis mon enfance. J’ai toujours eu à mes côtés un ou plusieurs chiens. Ils m’ont permis à chaque nouvelle arrivée, notamment à l’étranger, de créer du lien social, amical.

En 2000, j’ai suivi la formation de moniteur canin et j’ai commencé à accompagner des maitres dans l’éducation de leurs chiens au sein d’une association. Puis, je me suis formée en tant qu’intervenante en Médiation animale.

J’ai ensuite beaucoup voyagé dans beaucoup de pays (Afrique, Pacifique, Asie …), où je me suis portée bénévole, toujours avec mes chiens, sur de nombreuses actions d’accompagnements auprès de divers publics (des chantiers d’insertion, réinsertion pénitencier, remise à niveau, définition de projets professionnels, projets personnels, reclassements professionnels...). Malgré la barrière de la langue, l’intérêt envers l’animal et le langage non verbal que leur présence déclenche m’a permis de créer le lien nécessaire à l’accompagnement.

De nombreuses institutions, de structures, d’écoles et lycées, ont eu confiance en ma démarche. Sur quinze ans, je suis intervenue en Établissement ou Service d'Aide par le Travail, Foyer d’Accueil Médicalisé, Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale, Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes, Institut Médico-Éducatif, en Centre Pénitentiaire, école, lycée et en maison de quartier. Quelque soit le public, la médiation animale permet de créer une relation de confiance, des moments de plaisir et de jeux.

A mon retour en France en 2016, je me suis positionnée sur la formation de Moniteur Educateur, afin de me diplômer. J’ai toujours à cœur d’avoir une posture bienveillante, altruiste, vis-à-vis des personnes accompagnées.

En ce contexte particulier de pandémie de COVID 19, je ne peux malheureusement pas répondre professionnellement, tout du moins physiquement, au besoin d’affection des personnes, et je trouve que la médiation quel que soit l’animal, répond favorablement à cette demande.

Véronique P.B.

témoignage véronique - élève ME

Témoignage d’Estelle, étudiante en soins infirmiers de troisième année confinée.

Des étudiants confinés chez eux, dans l’ombre, mais tout aussi actifs !

 

En ce contexte de crise sanitaire sans précédents traversée par notre pays dû au  COVID 19, les professionnels de santé sont en première ligne. Mais qu’en est-il des étudiants soignants ? Que se passe t-il du côté des étudiants infirmiers en 3ème année de la Croix Rouge Française du site d’Ollioules confinés chez eux, pour cause de santé vulnérable, pour préserver un entourage à risque ou encore pour ou garde d’enfants ?

Il s’avère que la situation est différente pour tout un chacun. Certains sont en stage, d’autres à domicile appliquent le confinement. Ces derniers, dans l’ombre, tentent avec leurs moyens de porter de l’aide autour d’eux et d’être actifs à leur façon face au Covid 19.

En effet, depuis le domicile, même en confinement, de nombreuses actions restent possible et apportent aide et soutien aux personnes dans le besoin ou encore aux plus vulnérables.

Des témoignages d’appui et d’entraide se mettent en œuvre entre étudiants : demande de soutien ou de documents indispensables pour l’élaboration de leur mémoire auxquels certains n’ont pas accès, demande d’informations, mais aussi de détresse psychologique. Les étudiants peuvent alors compter sur l’aide d’autres camarades de promotion.

Des groupes d’aide et de soutien se forment via les réseaux sociaux, dans le but d’apporter des réponses et un appui à tous ceux qui le souhaitent. Des étudiants en fin de cycle de formation se positionnent en tant que personnes ressources auprès de leurs camarades de promotion mais également auprès des étudiants des promotions de 1ère année notamment.

Enfin, pour redonner le sourire et un peu de chaleur humaine auprès de nos aînés, des dessins sont réalisés par les enfants des mamans étudiantes et sont distribués dans les boîtes aux lettres des EHPAD. Les actions citées ci-dessus ne sont pas exhaustives mais sont en partie listées afin de démontrer que de prêt ou de loin, étudiant en santé, engagés auprès de l’humain, nous restons tous actifs dans cette crise sanitaire dont nous espérons sortir bientôt.

Estelle G.

Dessins témoignage Estelle

Haut de page

Contacts

IRFSS Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse

400 avenue du Château de Jouques (Parc d'activités de la Plaine de Jouques) - Siège administratif et direction
13420 Gémenos

Nous contacter par mail

ifts.ollioulesSPAMFILTER@croix-rouge.fr