Recherchez votre formation
  • imprimer
  • Envoyer un mail

Des étudiants infirmiers au service de la promotion de la santé dans les écoles : un projet pilote pour le service sanitaire en santé ? - IFSI Nice

Une démarche partenariale inscrite dans le projet d’Accompagnement en Science et Technologie à l’Ecole primaire (ASTEP) associe le rectorat de l’académie de Nice, le département de santé publique du CHU de Nice et l’IFSI Croix-Rouge Française de Nice.

ASTEP SALON INFIRMIER 2017 IFSI CROIX-ROUGE NICE

Présentation du poster scientifique au Salon Infirmier 2017

Les étudiants en soins infirmiers (ESI) L2 conçoivent et mettent en œuvre, en binôme, des actions de promotion de la santé dans 44 classes d’écoles primaires de la ville de Nice.

Après l’appropriation des concepts de santé publique, grâce à un programme de e-learning mis en œuvre et supervisé, depuis 2 ans, par le Pr Pradier (chef du département de santé publique du CHU de Nice), les ESI intègrent à  leurs actions des données probantes et des modèles théoriques. Leur mise en œuvre (5 séances) prévoit un dispositif d’évaluation de l’acquisition des connaissances et des compétences de l’enfant en collaboration avec les professeurs des écoles. Chaque séance est présentée et débriefée par les formateurs à l’IFSI.

Les thématiques en lien avec l’hygiène et la sécurité exploitent tout ou partie d’actions innovantes et éprouvées comme par exemple le programme e-bug conçu par le département de santé publique. Les interventions sont fondées sur l’appropriation par les enfants de la démarche scientifique. Les ESI mobilisent des Unités d’Enseignement (UE) en lien avec l’action : santé publique (U.E.1.2), soins éducatifs et préventifs (U.E.4.6), encadrement des professionnels de soins (U.E.3.5), soins éducatifs et formation des professionnels (U.I.5.4) pour produire un dossier de santé publique (de l’analyse des besoins de la population à la conception d’outils de promotion de la santé), un dossier de retour d’expérience sur la démarche éducative et un dossier évaluant l’action de promotion de santé ainsi que le processus collaboratif avec le professeur des écoles. Ainsi la démarche scientifique a été exploitée par les formateurs, les étudiants et les élèves (compétences croisées).

Cette action de promotion de la santé s’inscrit dans une démarche pédagogique innovante et anticipe la mise en œuvre du service sanitaire des étudiants en santé.

En effet, l’annonce faite par Madame Buzyn, Ministre de la Santé, est encourageante et semble conforter le projet qui va sans doute voir le jour en septembre 2018. 40.000 étudiants devraient ainsi intervenir dans les écoles, les entreprises, pour des actions de prévention. L'idée retenue est de proposer aux établissements qui forment les professionnels de santé, les facultés de médecine mais aussi les écoles d'infirmières, un cadre réglementaire et un champ d'intervention.

Ce processus s’inscrit également dans une des mesures phares de la loi de modernisation du système de santé : « déployer un parcours éducatif en santé, de la maternelle au Lycée dont la visée est de permettre à chaque enfant et adolescent d’apprendre à prendre soin de soi et des autres et d’éviter les conduites à risques. » A ce titre ce processus pédagogique se révèle anticipatoire et peut s’inscrire comme un projet pilote de la promotion de la santé, au service d’une vison transdisciplinaire.

ASTEP, deux étudiantes témoignent : 

  • « En élargissant notre projet de séances aux attentes des élèves nous avons pu observer un grand engouement de leur part face à toutes nos activités qu’elles soient explicatives, réflexives ou manuelles. Ceux-ci ont fait preuve d’une importante discipline et rigueur, nous n’avons été confrontées à aucune absence de leur part durant notre séquence éducative. Puis durant les séances les élèves nous ont fait part de leur désir de transmettre ces notions de prévention à leurs parents, frères et sœurs afin de protéger toute leur famille des accidents domestiques. Les élèves sont alors devenus des acteurs de promotion de la santé en termes de prévention des accidents domestiques suite à nos interventions. Ainsi au regard de cela, j’ai pu constater l’importance de la capacité d’adaptation, de réactivité et de flexibilité sur la programmation d’un projet dans l’alliance thérapeutique soignant - « soigné » pour rendre le soin ou la séance éducative plus facilement accessible à la personne et plus attrayante. »
  • « Nous avons également pu mettre en évidence nos capacités d’encadrement, non pas auprès d’autres étudiants dans le domaine de la santé, mais d’encadrement en tant qu’acteur de santé. Cette expérience a permis la concrétisation de notre expertise dans un milieu de vie, la mise en pratique de l’ensemble des savoirs, théories et concepts abordés à l’institut de formation, au service d’une cause en lien direct avec notre future profession. Enfin, cette expérience novatrice, riche en apprentissages et en rencontres nous a permis de donner sens à l’ensemble des notions abordées tout au long de notre formation et ce, au bénéfice des élèves de primaire. » 

Sandrine BUSTON, Directrice IFSI Croix-Rouge Nice
Philippe LAURENT, Myriam LECLAIRE, formateurs IFSI
26/02/2018

 

Haut de page

Contacts

Institut de Formation en Soins Infirmiers NICE IFSI

Tel : 04.93.53.86.00

Envoyez nous un message


Site de formation de Nice

Tel : 04 93 53 86 00

Envoyez nous un message

A voir aussi